TÉLÉCHARGER ASTROSNAP PRO


1 févr. Télécharger AstroSnap Pro gratuitement. Notre logithèque vous propose de télécharger gratuitement AstroSnap Pro 7 avr. enpotibasba.ml voulais savoir comment trouver le logiciel astrosnap pro,mais la version complete(sans les trente jours d'essaie).comment l'télécharger s'il faut,ou. La version vf2 est gratuite et disponible en téléchargement sur le site Il y a aussi une version plus élaborée, Astrosnap Pro V2, présentée.

Nom: ASTROSNAP PRO
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:31.34 Megabytes

TÉLÉCHARGER ASTROSNAP PRO

Wavelets, de-noise, de-ring, RGB shift and more. Some issues with solar surface which lacks high-contrast reference points. One of the best softwares. Alignement multipoints , empilement et traitement d'images planétaires. Ondelettes, réduction de bruit, réduction des artefacts annelés, décalage RVB et bien plus. Un des meilleurs logiciels.

Utilisation simplifiée d'Astrosnap La version vf2 est gratuite et disponible en téléchargement sur le site de l'auteur, vous Autoguidage avec Astrosnap pro. Telecharger gratuitement les logiciels d 'astronomie, Prism, cartes du ciel, vos camera y compris les APN, DSI, DSI Pro ASTROSNAP aquisition, divers. il existe un logiciel "astrosnap" qui permet à l'aide d'une webcam et du Donc j' ai été trouver ce driver porttalk je l'ai télécharger et je l'ai. Bonjour à tous,Astrosnap free permettrait de mettre son monture en station. Seulement voilà, j'ai téléchargé le logiciel. Page d'explications + telechargement Astrosnap, enpotibasba.ml . ASTROSNAP, enpotibasba.ml, Alex Canicio, FW, Fr . FreeRAM XP Pro for Win 95/98/ME//XP, enpotibasba.ml, FW, Meilleure .

Les valeurs sont en pourcentage, de 0 aucun dark à Dark à force maximale. Vous verrez en déplaçant le curseur que les images qui arrivent dans la fenêtre d'intégration sont plus ou moins débarrassées de leurs points chauds en fonction de la position du curseur.

Il faut savoir aussi qu'il y a deux méthodes d'application du dark cf, les deux boutons radio "Soust. La méthode choisie par défaut est "Soust" qui soustrait simplement les pixels du dark de l'image réelle.

L'autre méthode est plus douce. La méthode "Intel" Intelligente va remplacer le pixel chaud par la moyenne des valeurs des pixels situés juste autour de celui-ci dans l'image réelle. Ceci permet d'éviter les inesthétiques "trous noirs" apparaissant après une soustraction.

Pour utiliser cette méthode, il suffit de choisir le bouton radio "Intel. Ce champ indique la distance du pixel chaud où se trouvent les pixels à utiliser pour remplacer celui-ci. Si vous choisissez 1, il va utiliser les pixels situés immédiatement autour de celui-ci.

Si vous mettez 2 ou 3, alors il va prendre les pixels situés dans un rayon de 2 ou 3 pixels pour cette opération.

Une fois que vous avez trouvé le bon réglage, alors vous pouvez laisser les images arriver toutes seules.

Si vous voulez les enregistrer automatiquement au fur et à mesure, alors choisir l'onglet "Enregistrement Auto" dans le fenêtre d'intégration, choisir "Une seule fois", puis "Enregistrer une image toute les 1 images", "Jusqu'à l'arrêt", et cliquer sur le bouton "Démarrer". Quand vous en avez assez de faire des poses longues, alors faire l'opération inverse : Cliquer sur "Arrêter" dans la fenêtre d'intégration. Cliquer sur "Arrêter" dans la fenêtre "Longue pose".

Mettre le curseur de dark à 0. Si vous ne le faites pas, il va continuer à appliquer le dark quand vous serez revenu en mode vidéo, ce sera très très long. Vous aurez en prime une image noire, et vous vous demanderez ce qui se passe Fermer la fenêtre "Longue pose". Question : J'ai une image noire dans la fenêtre d'intégration. Les pixels des images issues de la caméra ont une valeur maximale de Si votre seuil bas est supérieur à ou si votre seuil haut est à 18 ou au dessus, alors votre image sera noire.

Pour cela quand vous avez des images noires, les premières choses à vérifier sont les seuils. Vérifiez bien que le seuil haut a une valeur inférieure à normalement elle devrait être égale à et le seuil bas aussi valeur normale à 0. Fonction Flat Si vous avez préalablement enregistré un Flat, vous pouvez l'appliquer à l'image présente dans la fenêtre d'intégration, en cochant la case "Actif". Note : L'application du Flat ne se fera correctement que si le mode "Suivi" est désactivé Fonction de contrôle du télescope 19 Si votre télescope est motorisé et si vous avez une interface vous permettant de le contrôler au travers de votre ordinateur, alors cette fonctionnalité vous permet de le faire facilement.

Mode : Ce cadre est réservé aux utilisateurs de télescopes avec une interface de type LX Vous pouvez ainsi déterminer la vitesse de déplacement parmi les 4 disponibles sur ce télescope Boutons de direction : Ces boutons vous permettent de contrôler les mouvements de la monture. La monture déplacera au centre de la fenêtre vidéo le point sur lequel vous avez cliqué. P : Ce cadre est réservé aux possesseurs de la mise au point motorisée Ceci permet de contrôler la mise au point par le logiciel.

Le cadre Autofocus permet de faire automatiquement la mise au point sur une étoile. Il suffit de cliquer sur le bouton "Démarrer" pour activer cette fonction, et sur "Arrêter" pour la désactiver. Voir l'onglet "Contrôle du télescope", du menu "Préférences" pour configurer l'autofocus. Position Actuelle : Fonctionnalité réservée aux interfaces LX En cliquant sur ce bouton, l'interface renvoie la position actuelle de l'instrument, en Ascension Droite et en Déclinaison.

Aller à Elle permet d'utiliser le catalogue interne de l'interface pour pointer automatiquement le télescope sur un objet.

Pour utiliser cette fonctionnalité, il suffit de : 1 - Cliquer sur le bouton radio correspondant à la catégorie de l'objet recherché 2 - Soit taper le numéro de l'objet dans le champ "n ", soit choisir dans la liste déroulante située juste dessous s'il s'agit d'une planète. Imaginons que vous avez un objet déjà dans la fenêtre vidéo du logiciel, cliquez sur la case à cocher "Suivi", puis ensuite dans la fenêtre vidéo sur l'objet concerné.

Voici la mire qui apparaît sur l'objet : 20 Celle-ci restera centrée sur l'objet, même si celui-ci se déplace dans la fenêtre. En fonction de l'objet, étoile ou planète , allez d'abord dans la fonction "Zones", décrite précédemment, et réglez le curseur "Détection", de façon à ce que la croix soit un peu plus grande que l'objet en question.

Ensuite retournez dans la fonction "Suivi", puis choisissez le type de suivi. Pour une étoile faible, choissez "Pixel Brillant".

astrosnap et windows 8

Cette première méthode de détection centre la vue sur le pixel le plus brillant dans la zone concernée. Pour une étoile brillante ou une planète, choisissez plutôt "Somme Axes". Cette méthode fait la somme de tous les pixels de chaque colonne et de chaque ligne de la zone, et centre la vue sur le croisement entre la ligne la plus brillante, et la colonne la plus brillante.

Ceci prend donc en compte la luminosité et la surface de l'objet.

Discussions & Opinions

L'objet doit être de forme sphérique pour que la fonction soit efficace. Pour cette deuxième méthode, il est indispensable que la zone de détection soit plus grande que l'objet lui même. Une troisième méthode est implémentée dans la version 1. Il s'agit d'une méthode de suivi par dérive programmée. Elle est particulièrement utile pour des montures non motorisées, avec un téléobjectif de mm de focale au maximum.

Tout d'abord il faut programmer la dérive en cliquant sur le bouton "Def" Définir. Vous choisissez une étoile située le plus près possible du champ maximum 2 degrés où se situe l'objet que vous voulez filmer. Vous cliquez sur étoile, et ensuite sur le bouton "Exécuter". La mire de suivi va suivre étoile jusqu'à ce qu'elle disparaisse du champ tout en enregistrant très précisément le sens et la vitesse de sa dérive Une fois cette opération effectuée, vous pouvez déplacer la caméra sur la zone où se situe l'objet qui vous intéresse.

Une fois que l'objet est situé dans le champ, cliquez sur le bouton radio intitulé "Dérive". A partir de ce moment, le programme va restituer le mouvement préalablement enregistré au champ de la caméra, et ainsi suivre l'objet automatiquement.

Depuis la version 1. Le programme détecte d'abord les limites haute, basse, gauche et droite de l'objet visé, en fonction d'un seuil déterminé automatiquement. Il centre ensuite l'image par rapport à ces limites. Autoguidage Depuis la version 1. Dans ce cas, la mire reste fixe, et ce sont des impulsions données au télescope qui provoquent le recentrage de l'objet dans la mire de suivi. Pour activer l'autoguidage, il suffit de cocher la case correspondante. Le paramétrage de l'autoguidage se fait en cliquant sur le bouton "Def" ou alors en choisissant l'onglet "Autoguidage", dans le menu préférences.

Bouton "Decal. Après un paramétrage spécifique dans l'onglet "Autoguidage" des préférences, le fait de cliquer sur ce bouton provoquera le décalage du centre de étoile guide suivant un circuit défini préalablement dans un fichier de décalage. Réticule Le logiciel Astro-Snap est doté d'un réticule gradué et orienté en fonction de la taille des pixels de votre camera et de la focale de votre instrument.

Il est affichable à volonté, et vient en superposition de la fenêtre vidéo Il est composé de cercles concentriques et d'une croix graduée en degrés, minutes, ou secondes d'arc, en fonction des paramètres cités précédemment Cochez la case "Réticule" pour afficher le réticule. Orientation : Agissez sur la barre de défilement pour modifier l'orientation du réticule Attention, si vous y touchez après avoir utilisé la fonction de détermination automatique de l'orientation de la caméra, vous devrez refaire l'opération pour retrouver la valeur correcte.

Cercles : Cochez cette case pour que les cercles concentriques soient affichés. Croix : Cochez cette case pour que la croix graduée soit affichée.

Autoguidage avec Astrosnap pro

Position du réticule : Vous pouvez centrer le réticule là où vous voulez sur la fenêtre vidéo, il suffit pour cela d'appuyer sur la touche "Ctrl" et cliquer dans la fenêtre vidéo à l'endroit voulu.

Fonction Mesure Le logiciel vous permet de faire des mesures d'angle sur la fenêtre vidéo. Il suffit d'appuyer sur la touche "Alt" puis de cliquer sur le premier point dans la fenêtre vidéo, ensuite appuyer sur la touche "Alt" à nouveau, puis cliquez sur le deuxième point. La mesure en degrés minutes et secondes d'arc s'affiche dans le champ intitulé "Angle", situé en bas à gauche de la fenêtre vidéo.

Si vous voulez aussi la distance correspondante dans l'unité de mesure que vous voulez, alors saisissez la distance qui vous sépare de l'objet concerné dans cette même unité de mesure, dans le champ "Dist.

La mesure correspondante est donc affichée dans le champ "Dist. Par exemple, si vous voulez obtenir le diamètre en kilomètres d'un cratère sur la Lune, alors saisissez Km Distance Terre-Lune dans le champ "Dist.

Vous obtiendrez la distance angulaire, ainsi que sa taille en Km! Seulement vous entrerez la distance en années-lumière. Le résultat vous sera aussi retourné en années-lumière 1 AL correspond approximativement à Km.

Evidemment, la mesure n'est correcte que si les deux étoiles sont sur un plan perpendiculaire à notre ligne de visée, ce qui est rarement le cas.

Attention : les mesures ne sont correctes que si vous avez correctement renseigné auparavant les caractéristiques optiques de votre instrument, ainsi que de la camera. Fonction Déclinaison d'une étoile Le logiciel sait déterminer la déclinaison approximative d'une étoile. Pour exécuter cette fonction, voir les indications d'utilisation de la fonction "Orientation de la camera".

Le logiciel détermine la déclinaison de l'étoile en calculant sa vitesse de dérive quand le moteur de votre monture est arrêté. Le logiciel peut donc déterminer sa déclinaison "absolue", mais ne peut pas vous dire si étoile est au Nord ou au Sud. Fonction Mise au Point Cette fonction vous aide à faire la mise au point en mesurant en temps réel le FWHM d'une étoile située à 23 écran Le FWHM Full Width at Half Maximum est la mesure du diamètre de l'image de étoile constituée par les pixels dont l'intensité est au moins égale à la moitié de l'intensité du pixel le plus brillant de cette étoile Quand la mise au point est mauvaise,l'image est floue, étoile apparaît empâtée, large et peu contrastée par rapport à son environnement, le FWHM sera grand.

Quand la mise au point est bonne, l'image est nette, étoile apparaît petite, brillante et très contrastée piquée par rapport à son environnement, le FWHM sera beaucoup plus petit. Donc plus le FWHM est petit, meilleure est la mise au point. Pour garantir l'efficacité de la mesure, il faut choisir une étoile qui ne sature pas le capteur. En règle générale, il s'agit d'une étoile de magnitude 6 environ.

Pour activer l'assistance à la mise au point, choisir l'onglet "Mise au Point", puis cocher la case "Active". Automatiquement, le logiciel va activer aussi la fonction de suivi. Cliquez sur étoile que vous allez utiliser pour faire la mise au point.

La mire de suivi va "suivre" étoile Ce faisant, à chaque image envoyée par la camera, elle va calculer le FWHM de étoile, et l'afficher dans le champ du même nom. Pour une meilleure visibilité, comme le porte oculaire est en général loin de votre micro-ordinateur, cochez la case "GROS".

Ceci va faire apparaître une petite fenêtre, où la mesure du FWHM apparaîtra en gros caractères. Les caractères sont suffisamment gros pour être visibles à une distance de 2 mètres environ. Dans certains cas, si vous voulez régler manuellement le seuil du HM ce que je ne conseille pas d'ailleurs , vous pouvez décocher la case "Auto". Dans ce cas vous pouvez définir l'intensité des pixels qui sera prise en compte pour le calcul du diamètre de étoile utilisée.

Si votre micro est équipé d'une carte son, alors vous pourrez bénéficier d'indications "sonores", voir pour cela la Fonction "Sélection d'images" pour plus de précisions sur cette option.

Voir la fonction "Mise au point" dans les fonctions de contrôle du télescope Fonction Sélection d'images Cette fonction permet de faire deux choses : 24 1 - Quantification de la qualité d'une image.

Elle permet, effectivement, par une méthode que je viens juste de découvrir, de quantifier la qualité d'une image netteté, contraste. Une fois activée elle sélectionne en temps réel les meilleures images parmi toutes celles fournies par la camera, ceci en fonction d'un seuil que vous pouvez régler en allant dans le menu "Préférences", onglet "Sélection d'images". Uniquement les images vidéo dont la qualité est supérieure au seuil que vous avez indiqué sont passées à la fenêtre d'intégration.

Ceci est particulièrement utile pour les images planétaires, où la turbulence joue un rôle prépondérant. Si en plus vous sauvegardez les images en rafale sur votre disque dur, uniquement les "bonnes" images seront sauvegardées. Ceci réduit la place utilisée sur votre disque, ainsi que le temps passé à choisir les images à intégrer lors de votre compositage.

A droite de la barre de défilement du seuil, se trouve un petite "Led" carrée. Si elle est rouge, les images ne sont pas passées à la fenêtre intégration, elles n'ont pas la qualité demandée.

Dés qu'elle passe au vert, cela signifie qu'une image a été sélectionnée, et est transférée à la fenêtre d'intégration. Utilité des éléments de ce cadre : DCT : Cette case à cocher permet d'activer la sélection d'images. Son : Cette case à cocher permet d'obtenir des indications sonores. A utiliser pour l'assistance à la mise au point sur objets complexes.

GROS : Cette case à cocher affiche une petite fenêtre contenant la valeur de la qualité champ actuelle de l'image en cours. Cette valeur est affichée en gros caractères afin d'être visible à une certaine distance de votre micro. Elle vous aide à faire la mise au point, notamment sur la Lune et sur les planètes d'un diamètre relatif important Mars, Jupiter, Saturne.

Pour cela, il suffit de pointer l'objet concerné, de cocher la case "Actif", puis de suivre l'évolution de la qualité de l'image dans le champ "Actuelle". Plus le chiffre indiqué dans ce champ est gros, meilleure est la mise au point. Les valeurs maximale champ "Meilleure" et minimale champ "Pire" sont mises à jour en permanence. L'idéal est que la valeur dans le champ "Actuelle" soit le plus proche possible de celle du champ "Meilleure".

On pourra y inscrire le type de caméra ici SPC , la taille des pixels de la caméra ici la taille de ceux de la SPC qui est importante pour les rubriques du Menu Opérations, la résolution de la webcam, si c'est une webcam modifiée longue pose il faut alors cocher Vesta modifiée , et si elle a été modifiée RAW couleur avec WcRMac le cocher et choisir le mode de restitution des couleurs à voir en faisant des essais. Onglet Longues Poses : On y vérifiera simplement le port de contrôle de la longue pose : habituellement c'est le port parallèle LPT1 tel qu'il apparait lors de l'ouverture de cet onglet.

Il n'y a rien à changer, et on ne touchera à rien d'autre sans savoir vraiment ce qu'on veut faire, car il y a risque de dysfonctionnement de la longue pose voir le mode d'emploi complet avant de changer des paramètres. Onglet optique : On rentrera ici le type d'instrument utilisé, sa focale et on cochera la ou les cases nécessaires suivant qu'il y ait un barlow, un réducteur, en n'omettant pas le coefficient multiplicateur, ou un renvoi coudé. C'est surtout important pour les rubriques du Menu Opérations, pour l'acquisition seulement on peut le laisser tel quel.

Onglet Monture : Ici, on indiquera le type de monture et les rayons des dispositifs de réglage de la monture en Azimut et en altitude. C'est uniquement pour l'aide à la mise en station selon King ou Bigourdan. Attention, les valeurs données ici sont fausses! N'allez pas les recopier si vous avez une monture Sirius!

Recommended Posts

Onglet Mire : On pourra régler ici l'aspect de la mire centrale ronde ou carrée, centre en forme de croix ou de point et les informations que l'on veut voir apparaitre sur cette mire. Pas très important pour ce qu'on va faire au niveau de la simple acquisition.

Les autres onglets ne nous intéressent pas pour ce qu'on doit faire Fonctions Intégration et Seuils : Les fonctions Intégration et Seuils sont des fonctions avancées d'Astrosnap, à seulement utiliser lorsqu'on a le logiciel bien en main voir le mode d'emploi complet.

Pour les premières utilisations, pas besoin de trop en faire! Fonction Zones : Les deux zones sont réglables grâce aux curseurs associés: La zone de détection ou zone de suivi en 1 ci-dessous, qui est celle marquée par la cible rouge.

En mettant le curseur en bas, elle disparait. On peut changer son aspect en passant par l'onglet Mire du menu Préférences. Elle sert surtout à faire du suivi planétaire logiciel par exemple en adaptant sa taille à la planète -voir les fonctions avancées du mode d'emploi complet- et c'est aussi un outil d'aide à la collimation d'un instrument.

La zone d'affichage, qui délimite l'image qui va être enregistrée lors de l'acquisition. On met le curseur à fond à droite, pour qu'elle fasse pixels de large en temps ordinaire, sinon vous risquez de vous retrouver avec une image tronquée! Quand on fait des acquisitions qui demandent tout l'espace d'écran disponible, comme la Lune par exemple, vous risquez d'avoir une surprise si la zone d'affichage 2 ne fait que pixels, comme ci-dessous En 3 , on voit l'image qui sera enregistrée, il en manque une bonne moitié!

Les zones sont liées : il vaut mieux laisser les deux zones liées, surtout si on fait du suivi logiciel, donc laisser cochée cette option. Suivi : Coché le logiciel suit l'objet centré sur la mire. Détection de mouvement : utilisé associé au suivi, permet le suivi logiciel d'une cible. Info image : ouvre une fenêtre où on pourra consulter l'histogramme de l'image à l'écran en le cochant dans cette fenêtre.

Pixel Brillant, Sommes Axes, Détect limite, etc Nous n'aurons pas besoin de ces fonctions dans l'acquisition simple d'images. Cette version Pro permet en supplément de faire tourner 2 webcams en même temps, la visualisation en plein écran, l'autoguidage, la constitution de mosaïques et bien d'autres choses Je ne parlerai donc ici que de la version gratuite et comme nous le verrons sans doute plus tard, elle ne fait pas que de l'acquisition : en effet elle fait aussi de l'intégration d'images en temps réel addition en continu des images acquises, soustraction de dark, PLU, etc Les fichiers images de sortie sont au format BMP, ce qui est intéressant pour le ciel profond, mais un peu moins pour le planétaire, qui nécessite des fichiers souvent très importants.

Mais ce n'est pas grave, Virtualdub est là pour convertir ces fichiers en AVI, plus simples à manier. Je publierai un petit tuto d'utilisation de ce logiciel prochainement L'installation du logiciel exécutée, on double-clique sur l'icône d'Astrosnap et on obtient cette fenêtre : En 1 , on peut voir la fenêtre Message en orangée, elle indique normalement à la première utilisation d'Astrosnap que Portalk a été installé avec succès, elle est remplacée après, en usage normal, par la fenêtre "Seuils".

Astrosnap démarre la webcam et ouvre une fenêtre appelée Fenêtre d'intégration : c'est cette fenêtre qui va visualiser les images qu'on va enregistrer et qui permettra de lancer les acquisitions : En 1 image du dessus le bouton permettant de réduire la fenêtre d'intégration qui est encombrante au début, surtout quand on n'en a pas besoin. On retrouvera le bandeau réduit en bas à gauche de l'écran.

C'est sur lui qu'il faudra cliquer pour récupérer la fenêtre dans son intégralité en 1 de l'image ci-dessous. En 2 , vous pouvez voir la fenêtre de Webcam Control, qu'on préférera au panneau de réglage ordinaire de la webcam, car il prend trop de place sur l'écran. Fermer : ferme simplement le logiciel.

Vidéo : Pilote : ouvre la fenêtre du pilote de la webcam. Source : permet d'ouvrir la fenêtre de réglage du logiciel Binning : on a le choix entre le binning 1x1 et le 2x2, on le laissera sur 1x1, comme il est à l'ouverture d'Astrosnap.

Préférences : c'est le plus important volet du logiciel, nous allons l'étudier en détails après, car il y aura des paramètres à rentrer. Opérations : ce volet regroupe toute une série d'opérations que nous n'utiliserons pas pour l'acquisition ordinaire des images, mais dont certaines peuvent s'avérer bien utiles une fois que l'on a le logiciel bien en main à voir dans le mode d'emploi complet pour leur utilisation.

On va y trouver : Orientation de la caméra Aide à la mise en station selon King ou Bigourdan Calcul de l'erreur périodique de la monture Déclinaison d'une étoile Télescope : réservé au pilotage du télescope, si compatibilité, car il ne fonctionne qu'avec des interfaces de type LX Nous n'en avons pas ici l'utilité.

Les onglets du volet Préférences Onglet Répertoire : C'est le plus important parce qu'il va permettre de définir le dossier dans lequel seront stockées les images. Onglet Caméra : on va trouver ici certains renseignements à rentrer sur la webcam, ils ne servent pas tous pour l'acquisition d'images, mais ça ne mange pas de pain de les rentrer!

On pourra y inscrire le type de caméra ici SPC , la taille des pixels de la caméra ici la taille de ceux de la SPC qui est importante pour les rubriques du Menu Opérations, la résolution de la webcam, si c'est une webcam modifiée longue pose il faut alors cocher Vesta modifiée , et si elle a été modifiée RAW couleur avec WcRMac le cocher et choisir le mode de restitution des couleurs à voir en faisant des essais. Onglet Longues Poses : On y vérifiera simplement le port de contrôle de la longue pose : habituellement c'est le port parallèle LPT1 tel qu'il apparait lors de l'ouverture de cet onglet.

Il n'y a rien à changer, et on ne touchera à rien d'autre sans savoir vraiment ce qu'on veut faire, car il y a risque de dysfonctionnement de la longue pose voir le mode d'emploi complet avant de changer des paramètres. Onglet optique : On rentrera ici le type d'instrument utilisé, sa focale et on cochera la ou les cases nécessaires suivant qu'il y ait un barlow, un réducteur, en n'omettant pas le coefficient multiplicateur, ou un renvoi coudé.

C'est surtout important pour les rubriques du Menu Opérations, pour l'acquisition seulement on peut le laisser tel quel. Onglet Monture : Ici, on indiquera le type de monture et les rayons des dispositifs de réglage de la monture en Azimut et en altitude. C'est uniquement pour l'aide à la mise en station selon King ou Bigourdan. Attention, les valeurs données ici sont fausses!